Puissance/Surface

Bien dimensionner votre appareil
c’est important

Calesco chauffage bois

Au moment de choisir de votre appareil de chauffage, il est très important de déterminer la puissance du foyer du poêle ou de l’insert en tenant compte du volume à chauffer mais également de l’isolation du logement.

Un appareil sous-dimensionné n’apportera pas le confort thermique nécessaire. Un appareil surdimensionné coûtera plus cher à l’usage avec une surconsommation de combustible, un encrassement plus important et des risques de dysfonctionnement.

Votre confort s’en trouvera également altéré avec des risques de surchauffe dans la zone avoisinant l’équipement et une instabilité de la température de confort, particulièrement dans les pièces de l’habitation étant éloignées de l’appareil. Un appareil trop puissant fonctionnera au ralenti et générera des problèmes de pollution.

Choisir son foyer, insert ou cheminée
en fonction de ses besoins

L’altitude de votre lieu d’habitation, sa situation géographique, ses performances en matière d’isolation sont autant de critères à prendre en compte au moment de choisir un poêle à bois ou a Gaz.

La formule qui vous permettra de calculer la puissance de votre appareil de chauffage est la suivante :

P=G x V x (Ti – (Te))

Sachant que :

  • V est le volume total du logement à chauffer, exprimé en m3 ;
  • Te est la température de référence de votre lieu d’habitation ;
  • Ti est votre température de confort ;
  • G est la performance thermique des pièces à chauffer.

Concernant ce dernier point, la performance thermique est de :

  • 0,5 pour une maison BBC (aux normes RT 2012) ;
  • 0,8 pour une maison aux normes RT 2005 ;
  • 0,95 pour une maison construite entre 2000 et 2005 ;
  • 1,05 pour une maison construite entre 1990 et 2000 ;
  • 1,15 pour une maison construite entre 1983 et 1990 ;
  • 1,3 pour une maison construite entre 1974 et 1982 ;
  • 1,5 pour une maison construite avant 1975 ;
  • 1,8 pour une maison non isolée.

Concrètement, pour un logement de 80 m2 avec 2,5 m de hauteur sous plafond, dans une maison à 200 m d’altitude en Eure-et-Loir, le volume à chauffer sera donc de : V = 70 x 2,5 = 175 m3

S’il s’agit d’une maison respectant la norme RT 2012, dont la température de confort (Ti) est de 22°C, la puissance P sera donc de :P= 0,5 x 175 x (22- (-7))

P= 2538 Watts

Une formule simplifiée existe pour connaître vos besoins en chauffage et évaluer la puissance de votre poêle. Il suffit de compter 1 kW pour 10 m2, ou 1 kW pour 25 m3. Attention cependant : ce calcul approximatif ne prend pas en compte l’isolation du logement.

Comment calculer la puissance d’un foyer, poêle, cheminée ?

Initialement calculée à partir de la surface à chauffer (1Kw de puissance pour 10m² de surface habitable* – calcul réalisé dans des conditions d’isolation et d’altitude moyennes), elle doit également prendre en compte différents critères relatifs à votre habitation :

  • Le lieu d’habitation : selon votre situation géographique, le besoin de chauffage au bois varie. Les régions occidentales exigent une puissance de poêle à bois inférieure à celle des régions montagneuses par exemple.
  • L’altitude : si vous habitez dans une région montagneuse, la puissance du poêle à bois doit être plus conséquente qu’en plaine.
  • L’isolation (mur, toit, plancher) : son efficacité détermine le besoin à combler avec un appareil de chauffage. Une isolation récente demande une puissance d’appareil moindre que celle d’une maison plus ancienne. L’isolation détermine également la température ambiante existante, qui permet ainsi de définir la température de confort souhaitée avec un appareil de chauffage au bois.
  • Les caractéristiques de votre habitation : la configuration de votre maison définit la capacité à chauffer la ou les pièce(s) souhaitée(s). La surface habitable, la hauteur sous plafond, la présence éventuelle d’étages, la forme de la maison, l’année de construction, la température ambiante ou encore le chauffage principal existant sont des éléments indispensables à prendre en compte pour le calcul de la puissance du poêle à bois.

* Exemple : pour une surface de 70 m², la puissance du poêle à bois devrait en théorie atteindre 7 kW sans conditions particulières d’isolation ou d’altitude, naturellement. L’idéal serait donc d’acquérir un appareil à bois de puissance nominale de 5/6 kW, capable de monter à 8kW en limite maximum. Ainsi, entre 5 et 8kW, vous auriez un poêle qui fonctionne dans les meilleures conditions préconisées par les constructeurs seraient réunies pour obtenir un rendement de votre poêle à bois maximum si votre bois est sec.